Le jeu de rôle par forum du MMPORG La Prophétie Des Deux Eclypses
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Background de la 1ère Ere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître des Abysses
Administrateur tout puissant !
Administrateur tout puissant !
avatar

Nombre de messages : 688
Localisation : Au plus profond des Abysses ...
Métier : Maitre du Jeu
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Background de la 1ère Ere   Mar 22 Aoû - 9:59

1ère Ere


Pour faire simple:

Citation :
Dans le Néant il y a deux avatars: la Lune et le Soleil, ce sont des puissances supérieures.
Ils créent la Terre pour départager leur force... sans le savoir il crée une nouvelle puissance supérieure "Mere Nature" mais celle-ci endormie reste innaperçue.

Le Soleil crée les nains, les elfes et les humains.
La Lune corrompt un humain, Melgoth et lui donne des pouvoirs.
Melgoths perverti des elfes qui deviennent peu a peu des orcs.
Melgoth prend les orcs les plus fort et en melant son sang au leur il crée les trolls, il crée aussi shaka le 1er dragon.

Puis bataille entre l'alliance du bien et Melgoth... Grace à l'arrivée de Maedel le bien l'emporte et Melgoth prononce une incantation qui fait partir son âme en direction de la Lune.

Maedel disparait en prévenant le bien d'un danger dans le futur lors d'une éclypse.

Background de la 1ère :

Au tout début des temps, il n'y avait que deux avatars vivant dans le Néant.
Le premier était un être masculin, fier, glorieux, et resplendissant d'une puissante aura, il se nommait Soleil;
Le second avait une allure féminine, pale, et sombre, elle se nommait Lune.
Ces deux avatars régnaient sur le vaste Néant mais ils se détestaient plus que tout; malheureusement ils étaient de force égale et aucun ne put l'emporter sur l'autre.
Ils décidèrent alors de créer un troisième avatar qui serait comme leur fille; ils la nommèrent Terre, et sur celle-ci ce jouerait le sort de l'avenir de l'univers.
Une fois l'achèvement de Terre fait, ils façonnèrent le monde à leur image... Par exemple, on sait que Soleil créa les rivières et les forets et que Lune créa les volcans et les abysses. Ce qu'ils ne surent pas mais qu'ils ne comprirent que bien plus tard, ce fut qu'en créant la Terre, il lui avait donné une âme qui sera nommé plus tard "Mère Nature".
Cette planète devait leur servir à ne jamais se rencontrer car ils tourneraient tout d'eux autour, à même vitesse et dans le même sens afin de ne jamais plus se voir et avoir à se combattre.

Cela dura plusieurs millénaires, jusqu'au jour où le Soleil décida de créer des êtres beaux, forts, mais surtout capable de penser afin d'habiter sur la Terre.
C'est ainsi que naquirent deux races, les elfes et les nains.
Les elfes furent dotés de la beauté et de la grâce, tous blonds et généralement aux yeux bleus.
Les nains quand à eux, naquirent forts et robustes, petits avec de grande barbe.
Le problème fut que ces deux races avaient beaucoup de mal à s'entendre à cause de leur divergence physique et de leur goût; et chacun partit vivrent de son coté; les elfes dans les profondes forets et les nains dans les entrailles de la Terre.
Le soleil attristé qu'aucune de ses créations ne profita de ses bien faits décida de créer une troisième et dernière race... les humains; un peuple entre les elfes et les nains mais avec une durée de vie beaucoup plus courte; afin de faire comprendre aux deux autres races la chance quelles avaient. Le fait que les humains ne vivaient pas trés vieux en fit une race de "bons vivants" aimant la lumière du soleil et avide de toute connaissance. Bien que ce fut cela qui fut à la base du Mal.
Les humains nouèrent trés vite des amitiés avec les elfes et les nains et ainsi les trois peuples purent commencer à bien s'entendre, l'harmonie régnait.

Dans le Néant, la Lune ne mit pas longtemps avant de voir ce que le Soleil avait fait sur Terre... Par simple cruauté, elle décida de corrompre la création de celui-ci.
Une observa longuement les trois races et s'aperçu que les humains étaient les êtres les plus facilement contrôlables car ils étaient prêt à faire n'importe quoi si on leur apprenait quelque chose... ils étaient aussi ceux qui voulaient toujours être au dessus des autres, avides de pouvoir.
La Lune, une nuit, prit la forme d'une femme et alla sur Terre. Là elle chercha l'homme qui pourrait être son disciple; et vu un mage du nom de Melgoth qui semblait être parfait. Le simple fait de lui parler d'acquérir des pouvoirs que les autres ne pourraient pas avoir ainsi qu'une vie éternelle suffit à le faire obéir.
La lune lui apprit des sorts d'une puissance terrifiante puis, une fois que Melgoth fut prêt, elle lui ordonna de se former un peuple en corrompant les races du Bien.

Melgoth, à l'aide de ses pouvoirs, prit la forme d'un bel homme et partit en direction de villages elfes où il fit quelque démonstrations de ses pouvoirs.
Certains elfes fascinés par la magie voulurent devenir ses disciples et le suivirent, parmi eux, il y avait une elfe du nom de Malia.
Une fois sur les terres désertes de l'Est, Melgoth enferma tous les elfes dans une grotte et scella cette grotte; une cinquantaine d'elfes furent ainsi fit prisonniers.
Peu à peu, coupé de la lumière du jour, leur corps se modifia; ils devinrent plus petits, leur peau devint grise, leur beauté devint laideur et leur bonté haine...
Une fois qu'ils n'eurent plus de nourriture, ils se battirent entre eux et se tuèrent pour se manger... jusqu'à ce que Melgoth rouvre la grotte...
Il ne restait plus que quatre "elfes" dont une femelle... Malia.
Le Seigneur des Ténèbres décida de nommer son peuple orc et il fit de Malia, la première matriarche orc, la mère porteuse de tous les orcs. Celle ci, tuait tous les orcs de sexe féminin dont elle accouchée afin d'être la seule femelle; la matriarche ne gardait une femelle que quand elle était prête à mourir.
La volonté avait disparu de l'esprit de ces créatures, elles étaient devenues dépendantes de Melgoth.

Il prit parmis les orcs les plus fort et dociles d'entre eux et leur offrit de son sang à boire... ceux ci commencèrent à avoir une nouvelle apparence. Ils devinrent plus grands et plus forts que les orcs mais moins intelligents et fourbes... ainsi naquirent les trolls.
De même, il prit les orcs les plus fourbes, agiles et roublards et les modifia à l'aide de sa magie afin d'en faire une évolution de l'orc; le gobelin.
Pour finir, à l'apogée de sa puissance, il créa une créature d'une puissance inégalable: Shaka, le premier dragon qui avait la particularité de pouvoir se reproduire sans mâle.

Les races du Bien ne mirent pas longtemps avant d'apprendre cela et ils formèrent des armées de suite... car la guerre était désormais inévitable. Si ils avaient su les desseins de Melgoth plus tôt, ils l'auraient probablement arrêté, mais maintenant il était trop tard.
Les escarmouches entre Bien et Mal furent nombreuses mais aucune des deux races ne prenait l'avantage. Chacun apprit les forces et les faiblesses de l'autre sans jamais arrivé à prendre le dessus.
Mais le Seigneur des ténèbres en eu assez de cette attente interminable et se décida à lancer toutes ses forces en un seul assaut.
Des éclaireurs humains prévinrent les rois et reines des trois peuples qui firent aussitôt rassembler leurs armées en un même lieu ou Melgoth était obligé de passer s'il voulait que ses troupes puissent boire afin d'arriver en état de combattre.
En effet, le combat eu lieu dans une vallée traversa par un cours d'eau, les trois races du bien se rassemblèrent en haut d'une colline et préparèrent leur défense.
Les elfes avaient leurs belles armures dorées et richement décorés avec des formes d'arbres ou de feuilles; les nains portaient des armures plus brutes avec pour décoration des formes géométriques strictes et droites. Les humains quant à eux, portaient de simples armures en acier sans décoration. Chaque race avait ses propres armes: archerie pour les elfes, infanterie pour les nains et cavalerie ainsi que de l'infanterie également pour les humains.
Puis, le Mal arriva... des milliers d'orcs accompagnés par d'immenses trolls arrivèrent... Melgoth lui même était là et ordonna de lancer l'assaut directement.

Les archers elfes en premières lignes commencèrent à tirer les premières volées de flèches sur l'adversaire qui vit tomber de nombreux orcs.
Puis une fois que les créatures de Melgoth ne furent plus qu'à quelques mètres, les archers reculèrent laissant place à la cavalerie humaine qui piétina les orcs, les écrasant au sol comme on écrase une mouche. Mais les trolls, plus forts et plus grands avancèrent devant les orcs et armés de leur grand troncs d'arbres, ils fauchèrent avec aisance les chevaux et leur cavaliers qui, une fois à terre, étaient à la merci de la cruauté des gobelins et orcs.
Les nains se mirent alors à l'assaut ainsi que l'infanterie humaine afin de leur porter secours; les trolls, trop grands, avaient du mal à frapper les nains qui couraient trés vites sur les courtes distances et qui leur passaient entre les jambes.
Les archers elfes recommencèrent à tirer leur flèches sur les flancs de l'armée du mal afin que les humains et les nains ne soient pas encerclés.

Melgoth voyait son armée se faire anéantir peu à peu... il lança alors son arme ultime; le dragon Shaka.
Celui-ci vint s'écraser sur l'infanterie du Bien tuant de nombreuses personnes; il ne sentait pas les coups de haches ou des épées et les flèches ricochaient contre ses écailles. La puissance du feu de ce dragon faisait fondre le métal des armes et des armures; le bien semblait fichu...
C'est alors que survenu de nul part, une sorte de pélerin fit son apparition.
Il était encapuchonné et armé d'un grand bâton; il pointa celui ci vers le dragon et lanca un sort qui frappa le dragon de plein fouet.
Celui-ci hurla de douleur, puis prit son envol et disparut du champ de bataille, trahissant ainsi son créateur.
Le pèlerin avança parmi l'armée du bien, à sa vue, les orcs et les trolls prirent la fuite.
Le seigneur des Ténèbres, sentant sa fin approcher se lança dans un rituel magique; une aura magique l'enveloppa et il disparut aux yeux de tous. Nul ne sut où il disparu, ou s'il fut mort.
Elfes, nains et humains crièrent de joie... mais cela ne fut qu'éphémère car le pèlerin leur annonça:

"Le monde ne peut se reposer, il doit garder un oeil sur son créateur car lorsque celui ci rencontrera sa soeur, un fléau naîtra et s'abattra sur leur fille."

Ces paroles semblèrent bien étranges aux trois races... ce prophète disait se nommer Maedel; il disparut comme il était apparut et nul ne sut qui il était vraiment et si on le reverrait un jour.

Daisuke.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dungeon-prophetie.darkbb.com
 
Background de la 1ère Ere
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [BACKGROUND] Karak Azgal
» "Background"
» Un Background qui bouge !
» Background des Villages
» Background de Hulin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dungeon Prophétie :: L'univers de La Prophétie des Deux Eclypses :: Le Background-
Sauter vers: